Quatre révolucoeurs

Quatre révolucoeurs
2021
sculpture murale avec automatisation
dimension variable : 50 à 200 cm de large,  150 à 190 cm de haut, 150 cm de profond
Plastique, objets choisis, bois, aluminium, disque photographique sur acrylique, éclairage LED, moteur, contrôle Arduino.

2022

  • Quatre Révolucoeurs, commissaire : Ariane Plante, commande d’oeuvre du Grand Théâtre de Québec, présenté en collaboration avec Manif d’art 10 – La biennale de Québec, Québec (Québec, Canada)

 

Fait notamment de bois et de polythène, Quatre révolucœurs est un ensemble de sculptures cinétiques et lumineuses dont les filiations formelles et gestuelles avec le règne animal, le corps humain et l’énergie invisible du vent laissent planer une intrigante polysémie. Bras dansants, créatures ailées, bêtes aquatiques ou voiles valsant dans l’air, les machines rituelles de Landry font basculer l’ordre ordinaire des choses dans une dimension irréelle.

Le cœur ouvré d’une lumière opalescente, les sculptures s’harmonisent aux tonalités monochromes de l’espace bétonné. Leur fugacité et leur délicatesse tranchent pourtant avec l’aspect immuable et robuste de son architecture. Par la vivacité et le rythme inlassable des mouvements qui l’animent, l’œuvre rétorque par une illusion chimérique aux mots de Claude Péloquin gravés dans l’immensité de la murale de Jordi Bonet qui jouxte la surface où elle est installée : « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves! C’est assez! ». Cadencées par des coïncidences synchroniques, les Quatre révolucœurs composent une chorégraphie éthérée hypnotisante et invitent à un moment de contemplation dans un espace-temps suspendu.
(texte : Ariane Plante | Grand Théâtre de Québec)