Chute / Rechute

 
 
 

Chute et Rechute
2017

mural avec 60 flip-books motorisés
plastique, bois, papier, moteurs, détecteur de mouvement
90 cm X 160 cm X 14 cm

2018

  • Trajectoire des sens, Biennale internationale de sculpture contemporaine, Centre d’exposition Raymond-Lasnier, Trois-Rivières (Québec, Canada).

2017

  • Pulse Miami Art Fair, solo stand de Vivianeart Gallery, Miami Beach (Floride, É.-U.).
  • Exposition individuelle :  Diane Landry, en partenariat avec Beakerhead,
    Vivianeart Gallery, Calgary (Alberta, Canada).
  • OFF-Manif 2017, Galerie Michel Guimont, Québec (Québec, Canada).

    Le mouvement perpétuel à l'échelle microscopique ou à ceux des gestes quotidiens ou encore à l'ensemble d'une vie, est fascinant d'ennui et d'émerveillement. Le projet Chute nous renvoie à cette force répétitive  dans sa représentation et dans sa mécanique d'entraînement rotative. Cette construction nécessitant une méthode de réalisation itérative aveugle, amène le dévoilement de la subtilité du détail de la répétition. L'énergie qui anime cette chute de papier est à la fois l'illustration de l'hydro-énergie qui est la source électrique qui alimente le mouvement créé artificiellement. L'image de la force étonnante de l'eau est amplifiée par la sonorité générée par la murale automatisée et réfère directement au bruit puissant engendré par une chute d'eau. Un détecteur de mouvement associé à une minuterie accentue l'effet de tableau vivant versus de tableau mort.

    Que ce soit la chute d'un corps, d'une pierre ou d'un gouvernement, l'attraction d'effondrement demeure une lutte contre la pesanteur, un combat perpétuel.