Hommage à Gilles dans Corps étranger

Installations

 
 
 
 
 
 
 

Hommage à Gilles dans Corps étranger
avec Paul Demarinis et Émile Morin
2003
installation avec automatisation et projection vidéo
dimension variable
réalisé et coproduit lors d’une résidence d’artiste chez Avatar, Québec
documentation: – photo & vidéo©Diane Landry 

2003

  • Corps étranger, avec Paul Demarinis et Émile Morin, Manif d’art 2, Studio d’essai de Méduse, Production Avatar, Québec (Québec, Canada).

« L’organisme imaginé par Émile Morin est bicéphale et décentré : Paul Demarinis y participe de San Francisco et Diane Landry, de Québec. Grâce à une webcam, ils observent le travail de l’autre. Deux discours s’élaborent, s’entrecroisent. Un nouveau territoire se crée. Corps étranger devient une oeuvre habitée par deux systèmes complexes. En décembre 2001, Émile Morin, Paul Demarinis et Diane Landry définissent les règles du jeu qu’ils devront partager. Pour les deux derniers, il s’agit de créer un système cohérent en lui-même, mais capable de former, une fois imbriqué dans l’autre, un nouveau système sans s’y perdre. Pour Émile Morin, il s’agit d’endosser le rôle de maître de jeu et d’interférer dans les échanges entre les deux artistes. »

Corps étranger. Processus de création à pôles multiples (extrait), cahier de la Manif d’art 2, Québec, 2003